Certification en 2021

> Rappels sur son déploiement par la HAS et points de vigilance dans sa préparation.

 

La nouvelle certification des établissements de santé pour la qualité des soins se déploie, son anamnèse est rappelée et des points de vigilance apportés.

  • 2017-2019 consacrées à la co-construction du nouveau référentiel et à l’expérimentation des visites par la Haute Autorité de Santé.
  • 2020, la Commission de certification de la HAS apporte des ajustements au référentiel, la démarche d’engagement et le processus de décision sont spécifiés, la publication et la communication de l’ensemble de la documentation réalisées et l’accès au nouveau système d’information de la certification, CALISTA, transmis aux établissements.
  • 2021
    • 680 experts visiteurs de la HAS dont environ 50% nouveaux, bénéficient d’un parcours de formation soumis à évaluation des connaissances pour une habilitation.
    • Recrutement d’experts visiteurs, médecins, centrés sur la réalisation des patients traceurs lors des visites.
    • PHASE PILOTE de réalisation des premières visites de certification auprès d’une trentaine d’établissements volontaires planifiée d’avril à juillet. Les capitaines de région de la HAS et les équipes des SRA, dans le cadre de la convention HAS-FORAP, s’articulent pour répondre aux besoins des établissements.
    • Planification des visites en cours entre la HAS et les établissements, ajustée selon la situation sanitaire rencontrée.

 

3 points de vigilance :

  1. L’obtention de la nouvelle certification HAS prend appui sur la démarche d’amélioration continue de la qualité de votre établissement investiguée pendant la visite : l’engagement des managers au décours des audits systèmes ; la dynamique acquise par les professionnels lors des différents traceurs. Votre PAQSS, son suivi, sa communication contribue à la réalisation d’un état des lieux de vos démarches.
  2. Le nouveau référentiel de certification, les 15 objectifs, les 15 critères aux exigences impératifs sont le BABA à connaitre. Une communication interne sur les RESULTATS des évaluations des pratiques et des organisations déjà conduites contribue à cette appropriation.
  3. L’usage efficient en interne des différentes méthodes d’investigations des experts visiteurs est à corréler à vos objectifs. La place de l’EVAI (l’évaluation interne) et les notifications générées par CALISTA vont faire l’objet de précision par la HAS.

 

Depuis janvier, le Ccecqa avec l’appui d’ambassadeurs, a mis en place le Comptoir Qualité à l’intention des adhérents. Ces différents temps ont répondu aux interrogations des participants, promu la documentation produite par la HAS et l’outil de la FORAP d’appropriation du nouveau référentiel.

 

Le prochain comptoir qualité est le 2 avril. Les invitations sont adressées aux adhérents.

Pour toute information nous contacter : secretariat@ccecqa.asso.fr